ferguson

Will est canadien, plutôt grand et rondouillet. Prof d'anglais, on le prend systématiquement pour un yankee, à son grand désespoir. Surtout quand la seconde guerre mondiale s'invite à table... Will a l'idée saugrenue de suivre le front des cerisiers en fleurs, et donc de traverser le Japon du sud au nord. En stop. 

Dans ce guide de voyage alternatif, Will (Wi-ru dans le texte) décrit le japon avec finesse et un certain cynisme. Mêlant détails historiques et anectodes alcoolisées, il révèle le mystère des fermetures éclairs YKK - que chacun d'entre nous porte à son pantalon - , ratatine le mythe du caractère si poli des japonais, qu'il confronte avec une provocation un brin sadique, et va jusqu'à décripter les variétés de cerisiers - en m'aidant d'ailleurs dans le choix de l'arbre que je mettrais un jour sur mon balcon.

Chaque nippophile reconnaitra ici des situations vécues, des paysages qu'il aura contemplés, des pensées qu'il aura lui-même formulées. Wi-ru illustre aussi la face cachée du Japon, où les paysages de carte postale succèdent à d'insignifiants villages industriels. Il se délecte de la rencontre, corrolaire obligatoire de l'autostop, et trace des portraits acerbes mais attachants de ses compagnons de voyage, comme de lui-même.  J'ai rarement autant ri qu'à la lecture de ce parcours fantasque qui m'a renvoyé avec nostalgie à mon propre voyage, beaucoup plus modeste, de 2012. Lu en italien : Autostop con buddha; il semble qu'il vienne d'être traduit en français. Un must-read  avant de partir ou à votre retour !