7 septembre 2012
Mon arrivee a Hiroshima est quelque peu caotique. En effet, un peu perdue devant la gare j`interprete mal les indications d`un synpathique employe des transports publics et je me balade pendant une demie heure sous une chaleur infernale a monter et descendre des escaliers avec ma valise, qui certes n`est pas lourde, mais quand meme, pour me rendre compte que le tram etait en fait en face de mon nez, la ou j`etais au tout debut. Voila qui m`enerve passablement. J`arrive donc a mon hotel, que je vous recommande au passage, ayant des chambes proprettes tout confort pour une somme plus que modique (3.500 yens la nuit pour une simple) et a 10 min a pieds du parc de la Paix, l`Aster Plaza International Youth House. Son seul defaut c`est qu`il n`y a pas de wifi et que les ordis a pieces son pourris et surper inconfortables. MAIS des cables LAN sont a dispo, Voila pour la parenthese promotionnelle, je precise que je ne touche aucune commission... Donc je suis super enervee. Je depose mon bagage a l`hotel et , comme a mon habitude maintenant, me fait indiquer un site de location de velo. On me bargouine un truc que je ne comprend pas et m`envoie pas trop loin dans une auberge de jeunesse qui a aussi les velos au menu. sauf que ladite auberge est ferme entre 11h et 15h (il est midi), je passe 20 min a taper a la porte, tenter vaienement de telephoner, car mon portable s`y est mis aussi et refuse de capter quelque reseau que ce soit. Bref je suis tres tres enervee, et me resoud, dans mon enervement total, a renoncer a mon fidele destrier et partir a pied. J`arrive donc au Musee de la Paix dans un etat pitoyable, aussi parce que je suis hyper stressee par le fait que je ne sais pas ou je vais dormir demain. Dans ma grande intelligence, je me dis que je ne peux pas entrer dans cette etat au Musee, et donc prend une bonne heure et demie a me calmer au bar (avec rien d`autre que du the, je precise). Une fois redescendue, et audioguide a la main, je me lance dans la visite. On m`avait prevenue que la fin etait dure, mais avant d`en arriver la, je suis soufflee (sans mauvais jeux de mots) par les maquettes avant apres. Emue par les lettres de protestation ecrite par le maire d`Hiroshima a chaque essai nucleaire. Impressionnee par des lettres et des kimonos brules seulement dans les parties sombres, car ayant absorbes davantages de rayons de chaleur. Bouleversee par les objets en metal et en ceramique, fondus par la chaleur de la bombe. Carrement devastee par les temoignages vehicules par les vetements et les objets dont on raconte l`histoire. A la vue d`un tricycle d`enfant, que le papa a enterre pendant des dizaines d`annees en memoire de sont enfant de 3 ans pulverise ce jour la, je fond litteralement en sanglots. Ce qui m`a le plus touche dans les temoignages c`est que la plupart du temps des parents temoignent de leurs enfants perdus et se blament de ne pas avoir ete de bons parents capables de proteger ceux qu`ils aimaient. A aucun moment on ne se plaint de la perte ni de la peur.

P1030599 P1030602   

P1030604

Toute retournee, je ne manque pas de signer la petition pour l`arret des armes nucleaires a la sortie et sort prendre l`air dans le parc. A quelques emcablures de la, le Dome de la Bombe est impressionnant. Le Batiment de la promotion economique de l`epoque a ete laisse tel quel apres l`explosion, l`hypocentre se trouvant a quelques metres de la. Un peu plus loin, dans un tout autre registre, se trouve le Chateau d`Hiroshima, qui a brule dans sa totalite et a ete reconstruit a l`identique. Sous la lumiere du solei couchant, c`est tout bonnement splendide. 

P1030620 P1030628  

Le soir venu, je m`offre bien evidemment la specialite du coin, l`okonomiyaki, dont je me repets chez Okonomi-mura. Ici il a la particularite d`etre servi sur des nouilles, ce qui en fait un plat plus que consistant! Autant vous dire que je ne termine pas mon assiette! J`adore l`ambiance de cette ville, il y a plein de petites rues bourrees de bars et de restos, c`est hyper chaleureux sans etres oppressant. Je suis tres agreablement surprise.  

P1030633

8 septembre 2012
En direction du tram, je repasse une nouvelle fois par le parc de la paix, voir le Memorial des Victimes de la Bombe, que j`ai zappe hier. Le batiment est en souterrain, et constitue tres simplement d`une salle en rond representant la photo panoramique en noir et blanc plus haut, faite de ceramique. Autant de stelles qu`il y a eu de victimes, soit 140.000. Ca me donne la chair de poule. Les salles environnantes sont dediees aux temoignages, et j`ai une nouvelle fois les larmes aux yeux. Il me faudra bien quelques minutes au caffe Ponte et un bon cappuccino pour me remettre de mes emotions, pour partir dans une toute autre direction : Miyajima, et son legendaire tori flottant.
Alors il y a plusieurs choses a savoir a propos de cette ile, hors le fait que c`est Patrimoine Mondial de l`UNESCO. Tout d`abord c`est plein de daims. Qui sont tres mignons jusqu`a ce qu`ils vous arrachent votre sac des mains a la recherche de quelque chose a manger, votre guide toursitique faisant parfaitement l`affaire... Au large, donc. Ensuite c`est une veritable usine a Momiji Manj, un gateau moelleux en forme de feuille d`erable, specialite de l`ile, fourre a a peu pres tout (j`ai goute custard cream, chocolat et matcha, tous les 3 tres bons), et dont il doit y avoir une boutique-usine tous les 3 metres (on trouve aussi la forme monaka, gaufrette). La seconde specialite c`est les huitres grillees (dans la coquille), dont la aussi ont peu admirer egalement la production massive (j`aime pas les huitres, je ne vous en dirait donc pas plus). Et enfin, derniere specialite, l`anago meshi, soit du congre grille, absolument delicieux. J`ai deguste le mien chez Mame Tanuki, dont le restaurant est en plus tres plaisant et pas trop cher (1500 yens de memoire).

P1030646 P1030654  

P1030651 P1030695

J`attend donc la maree haute en mangeant puis m`en vais visiter le fameux temple auquel appartient le tori, Itsukushima jinja. J`ai fait je pense 1.500.000 de photos du tori, je vous mets la plus marrante, tous les touristes faisant - spontanement- la queue pour faire une photo au meilleur spot.

P1030711

Mais Miyajima regorge de temples et de pagodes. Je recommande le Daishoin, absolument incroyable - et indescriptible. A un moment donne j`ai juste arrete de prendre des photos, je ne savais plus ou donner de la tete (je vous en mettrais plus quand je rentrerais, ici ou sur FB) ! Mais le truc qui me rend litteralement dingue, c`est le momiji qui commence!!! Certains erables ont deja quelques petites feuilles rouges, je suis comme une folle!

P1030737

En rentrant le soir, je repasse par le Dome, et by night c`est magique, je ne peux pas vous priver de ca. A partir de demain, le reve devient realite, Kyoto en vue !!

P1030746