P1030093

20 aout 2012.
22h, Aomori, extreme nord de Honshu. Apres 3h30 de comfortable shinkansen, j`attends le train qui me conduira a Sapporo. Sur le quai d`en face, un petit groupe de photographes pietine. 22h20, une locomotive collector fait son entree en gare, les flashes crepitent de l`autre cote du quai. Sur les wagons est ecrit "For Sapporo". Pas de doutes, c`est bien mon train. Punaise. Les 7 prochaines heures risquent d`etre sportives. Je m`installe a ma place et enfile mon jogging. Heureusement je n`ai pas de voisin. Le train demarre par a coups dans un vacarme assourdissant, les lumieres sont aveuglantes, la clim quasi inexistante, les arrets frequents et bruyants, je kiffe.
Sapporo, 6h07. Quelques lombaires et mon epaule droite en moins, je debarque sous une pluie battante. Arrivee en lieu sur (comment ca c est un quartier de Yakusa???), je tombe  dans un coma irreversible 
sur mon futon. Vous vous en doutez, ca va etre une petite journee aujourd`hui. Je m`eveille apres un temps certains (5h environ) et, dans un climat tropical (il y a carrement de la buee sur les miroirs du metro), je rejoins mon hote pour un cours de … tango! Premier de ma vie, je suis nulle mais j adooore! (speciale dedicace a Sarah). La soiree se poursuit avec un soup curry (SUPPU KARE, en japonais dans le texte) chez SAMA. Je vous epargne la photo epouvantable que j`ai faite avec mon portable, mais en gros, on choisi sa base, sa garniture ET son piquant (l echelle va de 0 a ...30). Pour un premier essai on me conseille une cuisse de poulet sur une base tomate. Cote piquant, ce sera 0, je ne suis pas suicidaire. Arrive donc un grand bol avec ma cuisse de poulet,1/2 oeuf dur et autres legumes nageant vaillament dans le curry assez liquide, et a cote une grande assiette de riz. Meme si tres loin de ce qu`on peut s imaginer de la cuisine japonaise, c`est vachement bon, je vous le conseille vivement (quand le climat s`y prette parce que la fait un peu chaud quand meme). Itadakimaaaasu.

P1030094

 

21 aout 2012. 

P1030131

Aujourd hui je suis armee d`une biciclette. J`ai oublie de preciser qu`ici, on roule a gauche. Pas seulement dans les rues, mais aussi sur le trottoirs, dans le metro et sur les escalators. Je me plante tout le temps et ca me donne une desagreable sensation d`etre constamment a contre courant. Je dois preciser aussi que le Sapporoite (?) est vachement plus rebelle que le Tokyoites. Ouaip. Le Sapporoite traverse au rouge mesdames messieurs ! Meme que des fois il klaxonne! Donc armee de ma biciclette je commence arpenter la ville, epargnant quelque peu mes pieds. Ici les velos roulent sur les trottoir, c`est parfaitement normal mais c`est tres chiant parce qu`on passe sa vie a slalommer entre les passants et s`arreter aux feux (oui ben on peut pas tous les cramer non plus, ca fait quand meme mauvais effet), qui pour une raison mysterieuse sont coordonnes pour passer au rouge des qu`on a parcourru un bloc. Stop and go. C`est tres penible. Enfin bon, c`est qd meme tres agreable d`avoir le vent dans les cheveux. Je vais dejeuner a la cafet` de Hokudai, la fac locale dont le campus est immense. Aujourd hui c`est ramen (froides, parce qu il fait une chaleur a crever, c est exceptionnel il parait). Dans la conversation, j`apprends avec immense deception que, selon la rumeur, les poubelles de tri ne servent pas a recycler mais a incinerer dans differents incinerateurs... et qu`ici c`est pas fashion de se trimabler avec sa gourdasse on sa bouteille qu`on rempli a l`envi. C`est cheap meme, les japonais ils disent que c`est a la chinoise. Ici c`est beaucoup plus distingue d`acheter une bouteille neuve a chaque fois. Va comprendre.

P1030096


P1030101

Je fais un tour du centre ville et visite le jardin botanique. Je m`installe sous un groupe d`erables dont les feuilles ciselees dessinent une magnifique dentelle sur le ciel. C est beau, je m`emeus. Ensuite je jette un oeil au batiment de l`ancienne mairie, tout en briques rouges, construit avec des materiaux locaux. Dedans rien de bien interessant et pas grand chose en anglais, en revanche le jardin est bien agreable et j en profite en me sustantant d`un Crunchy, sorte de Magnum local. Bon mais en moins bien quand meme. Au bureau d`informations touristiques de la gare j`ai trouve une carte de parcours a velo, que je degaine en fin d`aprem. A partir du Nakajima koen, un jardin tres joli avec un petit lac au milieu, je m`aventure vers les bords du fleuve. Je cherche pendant bien 10 min, sans succes, comment rejoindre la piste cyclable en contrebas, et me decide a prendre les escaliers. C`est pas possible tout de meme...doit y avoir un truc. C`est genial, y a pas un chat, je pousse jusqu au water garden, qui n`a pas beacoup d`interet passe les 10 ans, mais qui quand meme est tres agreable ne serait ce que pour faire trempette des petons dans l`eau fraiche. Une petite fille joue avec un canon a eau et me scrute avec un regard suspect. Je crois qu`il vaut mieux que je m`esquive...

P1030108


Ce soir on dine en territoire espagnol, en presence de trois representant de ce beau pays, de Valence, de Madrid et de Barcelone. Au menu, vous vous en doutez, nous somme assez loin du japon, bien que quelques yakitori et ramen salada se soient glisses par la. Filet migon de porc a la sauce de pommes et oignons, excellent, et ma premiere horchata. Un breuvage blanc et sucre mais dont il ne faut pas abuser car c`est apparemment tres lourd a digerer. Je me regale. Je dois dire que ces derniers jours, a defaut de mon japonais, mon espagnol, lui, fais beaucoup de progres. Le mot du jour: los palitos (les baguettes, en espagnol bien sur).
Bon je vous laisse, demain soir c est karaokeeee, je dois reviser mes classiques. Auauauaux champs elyseeeees, tadatadadaaa

P1030118